LogoLinks Link zur Homepage
 Home | Contact |  
 | 
 | 
E-Mail
  
Le concept des soins palliatifs
L'histoire des soins palliatifs
... en Suisse romande
Soins palliatifs ambulatoires
La médecine palliative
Les soins anthroposophiques
Massages et frictions
Enveloppements et compresses
Les thérapies
La thérapie musicale
L'eurythmie curative
Le travail biographique
La spiritualité

Favoriser le bien-être avec les enveloppements

Une part essentielle des soins aux mourants est de favoriser leur bien-être et de réduire leurs souffrances. Ceci afin qu'ils puissent vivre les derniers moments de leur vie à leur convenance.

De Brigitte Menzel

Il faut savoir que toutes les applications et tous les soins sont individuels et harmonisés avec la personne. L'accompagnement des mourants exige une grande écoute et une attention de tous les instants pour le patient.

Les enveloppements et les compresses se prêtent bien pour le soutien de l'organisme. Leur principal atout est de réduire les maux et de ne pas surcharger l'organisme. Dans certains cas, ils peuvent remplacer les médicaments anti-douleurs.

Les enveloppements se font le plus souvent avec des extraits de plantes, sous forme de pommades, d'huiles ou de thés. Quelques exemples:

  • Lorsque que le patient est très agité, l'application d'une pommade de aurum-lavande peut être très efficace. Cette pommade est étalée sur un tissu de coton. On enrobe ensuite le tout avec un tissu de laine qui est tempéré avec une bouillotte et posé sur le coeur.
  • Lorsqu'un patient atteint d'une bronchite a une forte quinte de toux, ou qu'en raison d'un long séjour en position couchée, il risque d'attraper une pneumonie, on peut faciliter la respiration avec des compresses de thym. La compresse est trempée dans de l'huile de thym et posée sur la poitrine et recouverte d’un tissu de laine. On la fixe ensuite avec un maillot et on peut la laisser agir toute la nuit.
  • Lors de contractions douloureuses, l'application d'une pommade d'huile de Solum-uliginosum-comp. est très efficace. A travers sa composition, notamment les extraits de tourbe qui ont un effet réchauffant dans les tissus profonds, et de la lavande qui est apaisante, on parvient à une décontraction générale.

Les personnes en fin de vie sont extrêmement sensibles. Elles ressentent la chaleur, le froid, les odeurs et les attouchements de façon plus intense que les personnes en bonne santé. La température et le dosage des applications doivent donc être adaptés à leur état du moment. En principe, les compresses avec de l'huile ou des pommades font partie des traitements doux et peuvent être appliquées durant plusieurs heures. Les enveloppements humides sont plus stimulants mais ils ne peuvent être appliqués que pendant une durée limitée car ils se refroidissent rapidement.

Pour utiliser les enveloppements de façon appropriée, il faut se pencher sur les effets des plantes, sur les avantages et les effets des différentes formes d'application et sur les réactions du patient. Des cours sont proposés dans ce domaine (voir ci-contre).

Haut de page

spacer

Brigitte Menzel est infirmière diplomée, avec une formation en soin anthroposophiques. Elle est experte en massages rythmiques, formée dans l'accompagnement en fin de vie et dans les enveloppements.

Les huiles et les pommades

Lors d'agitation ou de contractions: lavande, millepertuis, solum uliginosum, pommade d'aurum-lavande.

Lors de congestions et de maux de coeur: pommade et teinture d'arnica.

Lors de problèmes de digestion: huile de camomille ou mélange de cumin, de fenouil et d'anis. Huile d'eucalyptus à appliquer sur la vessie.

Haut de page

 

Forum für Sterbekultur | 27.04.17