LogoLinks Link zur Homepage
 Home | Contact |  
 | 
 | 
E-Mail
  
La sphère des morts
D’un coup d’oeil
Le moment de la mort
Le panorama
Kamloka
Des sphères planétaires
La vie avant la naissance
Réincarnation et destin
Le contact avec les morts
Anthroposophie ?

Vue d’ensemble

Vous trouvez ici le résumé des différentes étapes développées sépaarément dans les chapitres suivants: 

1)  Le moment de la mort:
Les parties de vie de l‘âme et de l‘esprit quittent le corps physique. L’enveloppe physique disparait, soit incinérée soit enterrée.

 2) La rétrospective ou le panorama:
Le défunt revoit sa vie sur terre comme un film qui défile en simultanéité durant 2 à 3 jours. Cette sorte de conscience s’élargit toujours plus et disparait peu à peu complètement.

3)  Kamaloka, le travail de l’âme sur la vie antérieure:
Le défunt revit sa vie passée sur terre en sens inverse, du moment de la mort jusqu’à la naissance dans tous ces détails. Il voit ce ses réussites et ses échecs. Avec l’aide de présences supérieures il peut juger de ses actes. Vient alors une envie de transformer ce qui a échoué. Le défunt doit se détacher de la vie sur terre. Cela peut être douloureux. Finalement tout ce qui a trait avec la vie sur terre se défait. Ce processus dure généralement un tiers de la vie passée sur terre.

4)  Le cheminement dans les mondes spirituels:
Il subsiste l’âme éternelle et immortelle. Elle vit son existence parmi d’autres esprits: ceux d’êtres humains et ceux d’êtres supérieurs. Le cheminement à travers les sphères des planètes et des étoiles s’élargit jusqu’au „minuit des mondes“.

5)  La vie avant la naissance:
Une aspiration de renaître murit dans l’âme spirituelle qui amène à une envie de retour. Les thèmes de la vie future sont conçus en tant que destin avec l’aide d’êtres spirituels supérieurs. L’âme spirituelle reçoit lors de cette nouvelle approche vers la vie terrestre, des substances spirituelles, astrales et éthériques qui se lient finalement avec l’ovule fécondée dans le ventre de la future mère.

Haut de page

spacer

 

Forum für Sterbekultur | 27.04.17