LogoLinks Link zur Homepage
 Home | Contact |  
 | 
 | 
E-Mail
  
Cours anthroposophique
L’accompagnement
D'autres formations
Café mortels

Les „Cafés mortels“, un espace pour parler de la mort

Quand Bernard Crettaz anime un „Café mortel“, il amène les participants à parler de la mort, leur donne la parole et veille à ce que la discussion ne déborde pas. Depuis le premier Café mortel à Neuchâtel, le sociologue valaisan a animé des centaines de rencontres de ce genre en Romandie, en France, en Belgique, au Québec et à Berlin, notamment.

Ce concept a été repris dans plusieurs villes suisses. Parfois ce sont des maisons de retraite ou  des paroisses qui proposent des rencontres où les gens peuvent se rencontrer et échanger librement sur des questions comme:

-   comment aimerais-je mourir?         
-   comment puis-je me préparer à la mort?    
-   puis-je partager mes soucis et mes espoirs avec quelqu’un?
-   qui peut m’aider à remplir un testament de vie

Les Forum für Sterbekultur organise des manifestations à:

Bâle: au Café Restaurant Schnabel

Zurich:  Avec „Onko plus“ dans le Restaurant Alterszentrum Kluspark

spacer

Le livre sur ce thème


Bernard Crettaz
Cafés mortels
Editions Labor et Fides, 2010
136 pages
ISBN: 978-2-8309-1390-3

 

Forum für Sterbekultur | 28.08.17