LogoLinks Link zur Homepage
 Home | Contact |  
 | 
 | 
E-Mail
  
La sphère des morts
D’un coup d’oeil
Le moment de la mort
Le panorama
Kamloka
Des sphères planétaires
La vie avant la naissance
Réincarnation et destin
Le contact avec les morts
Anthroposophie ?

L'anthroposophie, une voie vers la connaissance

Avec l'anthroposophie, le philosophe et chercheur Rudolf Steiner (1861 - 1925) a ouvert au début du 20e siècle, la voie à de nouvelles connaissances, qui mettent en relation les phénomènes de la vie avec le cosmos. L'être humain y est défini par un corps physique, un esprit et une âme. Il se développe au fil de plusieurs vies terrestres.

Comme les sciences naturelles se penchent sur le monde sensoriel, l'anthroposophie explore ell, les réalités extra-sensorielles, soit le monde de l'âme et de l'esprit. L'anthroposophie n'est pas une croyance: elle utilise les mêmes principes que les sciences naturelles, soit l'observation et la réflexion pour fonder ses connaissances.

La faculté de percevoir des phénomènes extra-sensoriels est en principe donnée à toute le monde et elle peut être développée individuellement. Rudolf Steiner a exposé ses connaissances  sur l'esprit  à travers de nombreux livres et conférences.

Il a fondé une Haute école libre de la science de l'esprit et la Société anthroposophique  qui ont toutes deux leur siège au Goetheanum à Dornach, près de Bâle.

Rudolf Steiner ne considérait pas l'anthroposophie uniquement comme une science, mais aussi comme un art et un mode de vie. Il a ainsi donné des impulsions à des domaines artistiques comme la peinture, l'architecture et le théâtre et créé une nouvel art du mouvement avec l'eurythmie.

L'anthroposophie est devenue un mouvement mondial. Il n'y a pratiquement aucun domaine aujourd'hui où elle n'a pas quelque chose à offrir. Parmi les applications les plus connues des connaissances anthroposophiques, il y a l'éducation, la médecine, la pédagogie curative et l'agriculture.

Haut de page

spacer

Rudolf Steiner (1861 – 1925) est le fondateur de l'anthroposophie.

 

Forum für Sterbekultur | 27.04.17