Skip to content

La sphère des défunts

Dans ce chapitre, on trouve la description du point de vue des anthroposophes sur le moment de la mort et sur le chemin du défunt à travers les différents paliers des sphères cosmiques.

De Franz Ackermann

Depuis toujours, l’image de la métamorphose de la chenille en chrysalide, puis de la chrysalide au papillon est utilisée comme image symbolique du processus de la mort.

L’envol  du papillon hors de la chrysalide symbolise le passage vers la mort.

Pour les anthroposophes comme pour d’autres cultures, la mort est considérée comme une naissance dans une autre forme d’existence. Pour Rudolf Steiner, la vie après la mort a un déroulement spécifique. Le processus de mourir se déroule en plusieurs étapes. Le germe spirituel ou le Moi de l’individu se libère de trois enveloppes, le corps physique, le corps éthérique et le corps astral, pour ensuite entreprendre son voyage à travers les sphères spirituelles.

Pour lire la suite